Qu’est ce que l’assurance habitation ne couvre pas ?

Vous voulez protéger vos biens contre d’éventuels dommages ? La souscription à une assurance habitation est la solution. Notez cependant qu’il existe des exclusions de garanties en matière d’assurance habitation.

 L’assurance habitation en quelques lignes

 L’assurance habitation comme son nom l’indique est à souscrire pour tous les locaux d’habitation et tous les biens qu’ils abritent.  Elle couvre tous les dommages causés aux biens et à l’habitation, mais aussi les dommages que l’assuré peut causer à des tiers. Lorsqu’il cause des dommages à des tiers, il en est tenu responsable et sera tenu d’indemniser la victime. C’est aussi le cas lorsque des tiers ont subi des préjudices du fait de ses biens assurés. La souscription à cette assurance permet donc de faire face aux conséquences financières d’éventuels sinistres.  Les risques encourus peuvent varier en fonction du profil du souscripteur : propriétaire, locataire, etc. La recherche de la responsabilité peut aussi se compliquer suivant le profil de l’assuré.

En général, cette assurance couvre les dommages causés par l’assuré ou ses biens assurés à autrui, les incendies, les dégâts des eaux, certains catastrophes naturelles, certaines catastrophes technologiques, le vol ou vandalisme, etc.

 Les exclusions de garantie en matière d’assurance habitation

Toute exclusion de garantie est stipulée de manière claire dans le contrat d’assurance. Il s’agit des dommages non couverts par l’assurance ou soumis à des conditions particulières. Pour le contrat d’assurance habitation, l’assureur peut définir elle-même les exclusions de garantie. En général, une telle assurance ne couvre pas les dommages d’origine nucléaire, liés à une guerre, survenus avant la signature du contrat d’assurance, etc. Plusieurs exclusions de garantie sont possibles notamment celles liées :

  • A la responsabilité civile : dommages corporels volontaires, préjudices résultant de l’exercice d’ne fonction publique, etc.
  • Aux dégâts des eaux : par exemple, l’absence ou insuffisance d’entretien
  • Au vol et vandalisme : non enclenchement du système d’alarme, non déclaration d’absence par l’assuré (absence de plus de 2 mois), etc.
  • A l’incendie : sont généralement exclus les dommages causés au potager, mobilier du jardin, etc.

Les exclusions de garantie sont nombreuses mais heureusement, elles peuvent être négociées auprès de l’assureur.

Be the first to comment on "Qu’est ce que l’assurance habitation ne couvre pas ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*